Signaler un problème
Par principe, si vous ne venez pas travaillez, votre employeur n'a pas à vous rémunérer. Dans ce cas là, vous pouvez récupérer les heures d'absence ou d'utiliser vos congés payés ou jours de RTT pour compenser l'absence.

Toutefois, si la neige ou d'autres intempéries vous empêchent totalement de venir travailler et que les conditions sont dangereuses, vous pourrez utiliser deux droits:
  • Premièrement, "votre droit de retrait" (Article L4131-1 du Code du Travail) qui vous permet d'opposer à votre employeur un danger pour votre sécurité. Les intempéries comme la neige sont en effet considérés comme un cas de force majeure. Il faut absolument informer votre employeur par téléphone, mail etc... et si possible lui envoyer des photos à titre de preuve. ATTENTION: toutefois si le chemin jusqu'à votre lieu de travail est court ou si les transports en commun ne sont pas bloqués vous devrez vous rendre au travail car vous risquez une sanction
  • Le télétravail, qui doit en principe être prévu par votre contrat de travail. Mais même en l'absence d'avenant au contrat, vous pouvez quand même demander à votre employeur de travailler chez vous grâce au télétravail en raison de la neige qui est une situation occasionnelle (Article L1222-11 du Code du travail)

  • Toutefois garder à l'esprit que ces droits ne peuvent être utilisés qu'en cas de dernière nécessité s'il vous est absolument impossible d'aller travailler sans risque pour votre sécurité ou votre santé.
    Mis à jour le 29/01/2019