Signaler un problème
Dans ce cas, tout dépendra des circonstances et de ce que les juges décident.

Si l'intervention de la personne tierce a joué un rôle dans le dommage, il faut distinguer entre trois situations :
  • Si l'intervention du tiers à l'origine du dommage était imprévisible et ne pouvait pas être stoppée, le propriétaire de l'objet à l'origine du dommage ne sera pas responsable du dommage qu'a subi la victime
  • Si le tiers n'a fait que commettre une simple faute qui a participé au dommage sans que ce soit la seule raison, le propriétaire de l'objet sera quand même entièrement responsable envers la victime. MAIS le propriétaire aura un recours contre le tiers qui pourra être obligé de contribuer à l'indemnisation. Cette contribution dépendra de la gravité de la faute du tiers et dépendra des circonstances ainsi que des juges
  • Si le tiers n'a commis aucune faute mais qu'il était responsable d'un objet qui a permis au dommage de se produire (exemple: si un ballon percute un verre qui se brise et blesse une personne); dans ce cas tous les propriétaires des objets qui ont participé au dommage seront reconnus responsables à parts égales
  • Mis à jour le 14/01/2019