Signaler un problème
Dans votre cas, il sera impossible pour la victime de demander la réparation de son préjudice car les juges refusent d'indemniser un préjudice matériel comme la perte d'argent ou la destruction d'un objet illégal (drogues, faux-billet etc..).
En revanche, si la victime a quand même été blessé(e), qu'elle a subi un dommage corporel, les juges semblent plus favorables à accorder l'indemnisation.
Tout dépendra donc du dommage subi mais en cas d'activité ou comportement illégal, tout dépendra des circonstances.
Mis à jour le 16/01/2019

Sources : Cour de Cassation, Chambre civile 2, du 24 janvier 2002, 99-16.576: une victime ne peut obtenir la réparation de la perte de ses rémunérations que si celles-ci sont licites