Signaler un problème
Votre demande d'adoption simple est valable. Elle peut être faite sur papier libre ou à l’aide du Formulaire requête en adoption simple d'un majeur par une personne à titre individuel. Vous n'avez pas besoin de recourir à un avocat pour cette procédure.

Le majeur adopté doit donner son consentement à l'adoption devant un notaire français ou étranger qui établira un acte authentique à cet effet ou devant les agents diplomatiques ou consulaires français.
Il peut revenir sur son consentement à tout moment jusqu'à la décision de l'adoption.

Votre demande, complétée et adressée au procureur de la République, doit être déposée ou envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception :
  • Au tribunal de grande d'instance du lieu de votre domicile si vous résidez en France
  • Ou au tribunal de grande instance du lieu du domicile de l'adopté majeur si vous résidez à l'étranger
  • Au tribunal de grande instance choisi en France par vous si vous et l'adopté majeur résidez à l'étranger

  • La demande doit être accompagnée de tous les documents utiles suivants :
  • La copie intégrale datant de moins de 3 mois de votre acte de naissance
  • La copie intégrale datant de moins de 3 mois de l’acte de naissance de l’adopté(e)
  • La photocopie de votre livret de famille et de celui de l'adopté(e) (pages mariage et pages enfants même si ces pages sont vierges)
  • La copie intégrale datant de moins de 3 mois de l’acte de naissance du ou de vos enfant(s) si vous en avez
  • La copie intégrale datant de moins de 3 mois de votre acte de mariage si vous êtes marié
  • La copie du certificat de PACS si vous avez contracté un PACS
  • La copie intégrale datant de moins de 3 mois de l’acte de naissance de votre conjoint(e) ou de votre partenaire de PACS, le cas échéant
  • Le consentement de votre conjoint(e) à l'adoption devant un notaire ou devant les agents diplomatiques ou consulaires français si vous êtes marié(e)
  • Si vous êtes marié(e), l'attestation selon laquelle vous (les adoptants) n'êtes « ni séparé(e)s de corps, ni divorcé(e)s, ni en instance de divorce »
  • Le consentement à adoption de l'adopté(e) fait devant un notaire ou devant les agents diplomatiques ou consulaires français
  • Des précisions sur le choix du nom de l’adopté(e)
  • Le consentement de l'adopté(e) au changement de son nom le cas échéant (adjonction ou substitution de votre nom à celui de l'adopté(e)). Ce consentement peut être fait sur papier libre
  • L'attestation sur l’honneur que l’adoption sollicitée n’est pas de nature à compromettre la vie familiale si vous avez déjà un ou plusieurs enfants
  • L'avis de vos enfants majeurs concernant le projet d’adoption. Si vos enfants sont mineurs, il convient de préciser leur âge et le lien entretenu avec l’adopté

  • Si l'adulte adopté(e) est marié(e) ou lié(e) par un PACS :
  • La copie intégrale datant de moins de 3 mois de l’acte de mariage si l'adulte adopté(e) est marié(e)
  • La copie du certificat de PACS si l'adulte adopté(e) a contracté un PACS
  • La copie intégrale datant de moins de 3 mois de l’acte de naissance du conjoint(e) ou du partenaire de PACS de l'adulte adopté(e), le cas échéant
  • La lettre simple du conjoint ou du partenaire de PACS faisant valoir ses observations sur le projet avec une copie recto-verso (les deux côtés) de son justificatif d'identité

  • Si l'adulte adopté(e) a des enfants :
  • La copie intégrale datant de moins de 3 mois de l’acte de naissance du ou des enfant(s) de l'adulte adopté(e) si celui-ci en a
  • Le consentement des enfants de l'adopté(e) de plus de 13 ans concernant leur changement de nom
  • Mis à jour le 22/01/2019