Signaler un problème
La perquisition doit se faire en présence de l'occupant, si celui n'est pas là ou ne peut être contacté afin qu'il désigne un représentant, la perquisition doit se faire avec deux témoins désignés par l'OPJ hors policiers ou gendarme.
La présence de l'avocat n'est pas possible.

Des règles particulières existent lorsqu'il s'agit d'une perquisition concernant des personnes listées aux articles 56-1 à 56-5 du Code de procédure pénale.

Les preuves saisies sont listées et placées sous scellés. Les données informatiques peuvent être saisies directement à la source (saisie d'un disque dur) ou copiés sur un support physique (une clé USB par exemple). Il est également possible d'accéder à des données se situant en dehors du lieu de la perquisition à l'aide d'un ordinateur se trouvant sur place.
Mis à jour le 19/01/2019