" J'allais au boulot à moto (un 50cm3) et dans une rue assez étroite une femme m'a coupé la route, j'ai essayé de l'éviter en passant sur la voie d'à côté sauf qu'elle ne m'a pas vu du tout et j'ai fait un choc frontal. J'ai volé sur cinq ou six mètres et j'ai vécu une perte de mémoire pendant quelques minutes. J'ai eu énormément de chance et je m'en suis sorti avec une luxation du pouce et des points de sutures sur la jambe droite.
Elle était totalement en tort, mais je n'ai pas cherché à l'attaquer en justice, j'ai simplement récupéré l'argent qu'elle me devait pour les dégâts matériels (la moto était complètement morte) et corporels.

Un an et demi après, j'ai reçu un courrier comme quoi j'étais convoqué au tribunal parce que cette femme avait décidé de m'attaquer. J'ai pu avoir un avocat commis d'office grâce à mon assurance et j'ai appris qu'elle remettait le dossier en cause comme quoi j'étais en tort, elle avait même monté un dossier avec des photos!

C'était vraiment du pipo et mon avocat m'a dit qu'il n'y avait aucun soucis à se faire et que si elle voulait jouer à ce jeu-là, on allait demander des dommages-intérêts. Le jour J, elle n'est pas venue au tribunal, je pense qu'elle n'a pas assumé son dossier ou elle avait peut-être peur.

J'ai fini par avoir un gain de cause parce qu'elle n'avait pas assez de preuve et que c'était ridicule de m'attaquer en justice après aussi longtemps. J'ai récupéré environ 600€ en plus de l'argent versé par son assurance.

Mon avocat était très agréable, très sympa, il m'a tout de suite mis à l'aise en m'expliquant ce qui allait se passer. Après pour moi, c'est grâce à mon assurance que j'ai pu l'avoir, si je n'avais pas eu d'assurance j'aurais eu du mal. Vu que je n'y connais pas grand chose, il a su m'expliquer les termes et les mots pour que je comprenne ma situation. J'étais stressé d'aller au tribunal, mais une fois rassuré par l'avocat tout s'est bien passé. "